Le début de la suite

Bonjoooooour !

De retour après des mois et des mois d’absence, je reviens vous raconter.

Nous nous étions quittés sur une grossesse extra-utérine à rallonge bien sympathique. Et un cerveau au bord de l’implosion.

J’ai eu besoin de m’éloigner de tout ça.Ne plus écrire et décrire mes malheurs, mon désespoir et ma tristesse.
J’ai suivi de loin vos aventures, me suis réjoui des bonnes nouvelles et pesté contre les mauvaises mais je suis restée discrète (comme vous avez pu le constater).

Mon cerveau va beaucoup mieux et, ayant toujours la tête dans l’utérus, notre histoire continue.

À la suite de cette aventure et après une bonne pause bien méritée, nous sommes repartis en guerre contre DNLP… et nous l’avons perdue !
Nous avons perdu chaque bataille.
Chacun des espoirs, chaque étincelle, chaque flamme se sont soldés par un échec.

Notre magnifique Hope (merci la blogo) n’a plus de joker. Ma réserve ovarienne est catastrophique, ma muqueuse utérine est fine comme du papier cuisson et parsemée d’adénomyose, endométriose et tout le toutim.

Mais nous ne nous avouons pas vaincus (on est un peu dingues, nous les Pmette ! L’espoir nous fait faire des choses vraiment insolites !!)
Avec l’appui de Hope et son soutien indéfectible, nous voilà sur le départ pour l’étranger.

A l’heure actuelle, nous ne savons pas encore ce qui débloque : nos embryons sont-ils viable ? Mon utérus est-il confortable ?
Pour le savoir, nous avons donc besoin de faire un PGS (soit DPI en français mais comme nous n’avons pas de maladie génétique déclarée, cela est interdit en France, donc on va l’appeler PGS : pre-genetic-scan in english please !)
Cela va nous permettre de savoir si ce sont nos embryons les gros débiles (nous passerons alors au don) ou si c’est mon utérus le fâcheux (nous ferons alors appel à une mère porteuse).

Nous partons aux États-unis d’Amérique ! Là où tout est possible ! Nous allons vivre notre rêve américain (celui où il y a un gosse à la fin) !
Moyennant finance (of course), tous les examens sont possibles ! Toutes les combinaisons aussi ! Mère porteuse, pas mère porteuse, don, double-don, examens de scan des embryons, sélection…. TOUT EST POSSIBLE ! BIENVENUE À GATTACA.

Éthiquement, nous suivrons nos convictions. Ceci étant dit, plus nous avançons, plus nos convictions s’affaiblissent devant notre désespoir. Notre désir d’enfant est prégnant (pregnant… tu l’as ?). =

Il y a quelques décennies, l’avortement était interdit, la PMA était honteuse et le don n’existait même pas…
Nous avons la chance que la recherche et les techniques évoluent et de pouvoir accéder à la maternité ou à des avancées médicales magnifiques qui sauvent nos enfants prématurés, réparent les cœurs, greffent des organes (de personnes décédées ou vivantes) et d’autres exploits plus extraordinaires les uns que les autres mais qui poseront toujours des problèmes éthiques.

Alors nous aussi, nous allons espérer avec les médecins et nous donner la possibilité de fonder une famille.
Qu’importe si ce ne sont pas mes gènes ou pas mon ventre qui donne la vie. Ce sera notre enfant, nos enfants, notre famille.
Ça a été très dur à accepter mais maintenant, nous sommes prêts.
Nous nous mettons en route vers la parentalité.

Je partagerai cette aventure, cette suite que nous n’avions jamais imaginée, cette incroyable épopée qui nous permettra, je l’espère, de ne pas faire de l’échec la norme.

To be continued…

Publicités

51 réflexions sur “Le début de la suite

  1. Coucou,
    Je suis ravie de lire que tu ne perds pas espoir et que vous envisagez de vous battre pour atteindre votre idéal!
    J’ai une petite question concernant le PGS, pourquoi avoir choisi les USA? J’en ai fait un l’an dernier en Espagne et j’ai repris contact avec eux, la semaine dernière pour retenter notre chance sous le contrôle de Hope.
    Merci pour ta réponse et je te souhaite tout le bonheur possible!
    Bises

    J'aime

    • Coucou pipine !
      Vous m’avez énormément manquées aussi et je suis contente de pouvoir partager cette nouvelle expérience avec vous.
      Nous envisageons de faire le PGS aux US au cas où nos embryons sont viables (tres grand espoir). Cela nous évitera une bataille juridique supplémentaire pour leur voyage d’un continent à l’autre (quasi-impossible) pour avoir recours à une mère porteuse.
      Mon intérieur est tres moche et je n’envisage plus de transfert si nos embryons sont viables (trop d’échecs et trop de souffrance). Je suis « stérile ». Nous l’acceptons enfin.

      J'aime

      • On a déjà eu des contacts avec des agences de mères porteuses et des médecins.
        Nous sommes en train de réunir les fonds nécessaires en priant pour utiliser cet argent (ce qui voudra dire que nous sommes acceptes dans un programme).

        J'aime

      • C’est peut-être indiscret comme question, mais comment cet enfant sera reconnu en France? Sur ce que j’ai compris c’est une longue bataille juridique, non?

        J'aime

      • Très longue. Selon l’état dans le lequel il naît, son acte de naissance est différent (donc il faut faire très attention à la localisation de la mère porteuse)
        L’enfant aurait la nationalité américaine. Zazounet serait son père et j’entamerais une procédure d’adoption. La gpa étant totalement interdite en france, la reconnaissance de ces enfants est très compliquée…

        J'aime

      • Je comprends… Pour toi ce serait donc une procédure d’adoption parce que Zazounet est le père. Le but n’est donc pas de faire admettre à la France que tu es la mère biologique de cet enfant et faire transcrire l’acte de naissance? Désolée je pose bcp de questions, si tu préfères qu’on passes en privé dis-moi, mais Mamour et moi avons commencer à aborder le sujet et vraiment votre réflexion m’intéresse beaucoup!

        J'aime

      • Pas de souci ! T’inquiète !! On est la pour partager !
        La reconnaissance est IMPOSSIBLE en france. C’est totalement interdit. La procédure d’adoption est obligatoire. Elle n’a été autorisée qu’en juillet 2017 par une jurisprudence. Avant cela, le père était le seul représentant legal de l’enfant et devait impérativement confier cet enfant à « la mere » si décès via un testament.

        J'aime

      • Donc il y a une « faille » dans le système français et je suis ravie de l’apprendre! Même si ce n’est pas parfait car pas de reconnaissance, il y a une porte entre-ouverte et si c’est ce que vous souhaitez, je vous souhaite de pouvoir l’ouvrir en grand et concrétiser votre rêve américain! Une belle histoire qui s’annonce!
        Des bisous!

        Aimé par 1 personne

  2. Aaah cette fameuse fiv pgs. J’étais à 2 doigts de la faire… et je pense de plus en plus au recours de la mère porteuse.
    Si vos embryons sont « sains », tu auras recours à la mere porteuse dans ce cas ?
    Pleins de pensées ! !!!

    J'aime

      • J’ai fait un wintest (plusieurs même puisque nous n’avons pas trouvé de fenêtre d’implantation)
        Pour hope, l’endometriose fausse le matricelab (si je me souviens bien) parce qu’il y a des marqueurs de l’inflammation dus à l’endometriose.

        J'aime

      • Exact. Mon endométriose à été découverte par ML. Et le traitement (si cellule hyper active )est valable que 6 mois. Car l utérus évolue à chaque fois… c’est pas une mince affaire quoi.
        Elle veut me faire wintest + era par ici…
        Comment elle explique qu il n’y avait pas de fenêtre? Tu me diras, c’est comme ML, encore bien expérimentale tout ça. .

        J'aime

      • Pas d’explication… pas de fenêtre, c’est tout on passe à autre chose.
        En me renseignant sur les US, je me suis rendue compte du nombre de trucs interdits en france. Malheureusement nos médecins ne peuvent pas chercher plus loin parfois.

        J'aime

      • Parce qu elle m’avait parlé du cas d une patiente ( charlie ) qui a fait era + Wintest en même temps et la fenêtre était pas du tout identique. Alors que c’était Le même cycle. Vraiment bizarre !
        Ouais pour mettre bien renseignée sur la fiv pgs ( on était prêt à y aller j’avais rdv et tout ) et la gpa ( j’ai tenu un tableau avec les prix – les droits. …) la France a du retard dans pas mal de domaine !

        J'aime

      • Wintest s’est Montpellier qui gère. Era c’est en Espagne. Ils utilisent pas du tout le même procédé mais c’est exactement pour la fenêtre d implantation

        J'aime

  3. Bon retour ! Durant notre période pmesque avec mon mari nous avions envisagé toutes les possibilités également. Et il avait fait une petite étude sur la GPA et trouvé qu’en Europe la Grèce était très bien placée (étonnant n’est-ce pas ?). Nous avons un ami qui s’est marié avec une Malaisienne et ils vivent en Malaisie, ils ont adopté 2 garçons Vietnamiens (assez courant là-bas…) et nous avions également envisagé de passer par eux pour peut-être adopter nous aussi… Bref c’est clair que certaines règles d’éthique sont indispensables pour le bien de tous, mais certaines méthodes aujourd’hui interdites en France, si elles sont bien encadrées et réalisées avec bon sens, alors elles peuvent tellement aider !
    Vous prévoyez carrément d’aller vivre un moment aux States du coup ? So exciting !

    J'aime

    • J’aimerais tellement !!! Même 3 mois. Juste pour me sentir une autre :))
      Mais je ne pense pas que ce soit possible. Nous allons nous cacher derrière des impératifs de boulots et rester chez nous…
      Le côté financier a son importance aussi. On ne peut décemment pas faire une gpa, arrêter de bosser 3 mois, louer un appart aux states et manger à notre faim… il faut choisir :))

      J'aime

      • En fait je pensais carrément à un départ aux States avec visa de travail temporaire pour pouvoir avoir des revenus là-bas et rester un certain temps sans piocher dans vos économies ☺️
        Encore faut-il trouver du taff sur place cela dit…
        Bref j’en ai parlé vite fait avec mon mari et il m’a dit que le super centre GPA qu’il avait repéré n’est pas en Grèce mais en Crète ! Voilà je tenais à rétablir cette imprécision 😉

        J'aime

      • Merci pour les infos !
        Moi je suis chirurgien dentiste donc je ne peux pas travailler ailleurs qu’en Europe ou alors il faut refaire toutes mes études 😥 du coup j’y avais même pas pensé ! Mais ce que tu dis est beaucoup plus logique 😏

        J'aime

  4. Oh Zazounette, comme je suis contente de te lire ! Un peu moins de découvrir que ton silence n’était pas du à un basculement dans la peau d’une pregnant bitch devenue mum bitch… Ici aussi, nous nous sommes lancés dans un parcours hors frontières. Je suis de tout coeur avec vous pour cette nouvelle aventure 💕

    J'aime

  5. Coucou, je suis épatée par tout ce que vous envisagez ! Et ça m’intéresse beaucoup de connaître la suite de vos aventures car ce que je lis dans les commentaires montre combien tout cela est difficile…
    Plein de bisous et bon retour parmi nous !

    Aimé par 1 personne

  6. Oh zazounette, je suis si heureuse de lire de tes nouvelles.
    Tu as raison d’aller aux États Unis. personnellement, j’étais prête à tout envisager et je comprends parfaitement ta démarche. j’espère que les nouvelles seront bonnes !
    gros bisous et hâte de lire la suite et surtout la happy end ! 😉😉

    Aimé par 1 personne

  7. Zazounette !! Ça fait tellement plaisir de revoir par ici. Je me suis souvent demandé ce que tu devenais. J’aurai bien sûr préférée lire de meilleures nouvelles. Dans tous les cas, je serai là pour te suivre et te soutenir pour la suite de ce long combat. Plein de courage pour la suite 😘😘

    J'aime

  8. J’ai pensé à toi récemment Zazounette, je suis heureuse d’avoir de tes nouvelles. De notre côté aussi, on avait envisagé toutes ces possibilités en cas d’échec de notre
    FIV5. Je suis épaté par l’énergie et la motivation que je ressens à travers ton billet. I’m holding on to armfuls of hope for you!

    Aimé par 1 personne

  9. Je vous souhaite bonne chance pour cette aventure, c’est un sacré morceau qui vous attend et j’espère fort que votre énergie et détermination vous permettront de choper enfin la cigogne !! 🍀🍀🍀

    J'aime

  10. Très heureuse de te voir de retour ici et en même temps désolée d’apprendre combien la dernière période fut difficile. Je te rejoins complètement lorsque tu écris » plus nous avançons, plus nos convictions s’affaiblissent devant notre désespoir ». Si seulement, ce type de témoignage était davantage mis en avant dans les actuels débats bioéthiques… Je te souhaite beaucoup de courage pour ta nouvelle aventure, je connais un couple homo qui a eu un petit en début d’année par cette voie, c’est super émouvant de voir cette famille se construire. @ très vite, je t’embrasse.

    J'aime

    • Merci Simone pour ton gentil message ! Je vous promets de vous raconter notre aventure en espérant bientôt être dans le même cas que tes copains (pas pour changer mes préférences sexuelles hein?! Ne te méprends pas !) en espérant pour eux que le combat juridique qu’ils s’apprêtent à mener ne soit ni trop dur ni trop long…
      et aussi que tout va bien pour toi et pour vous :))

      J'aime

      • Ils avaient bien anticipé le volet juridique avec asso et avocat. Encore un combat à mener pour toi mais plus que jamais chaque jour qui passe te rapproche du moment magique où tu tiendras ton bb. Tu es admirable !

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s